BIO

" l’immuable Thomas Bramerie au son aussi profond que le groove (...)" 
Francis Marmande - Le Monde 
"un véritable travail d'orfèvre, il est un monstre de musicalité qui sait écouter et qui a su développer un toucher de contrebasse les plus sensibles. "
Musicali blog 

Né le 18 Septembre 1965 à Bergerac, Thomas grandit à Toulon. 

Il étudie la guitare avec Tony Petrucciani et poursuit son apprentissage avec Jean-Paul Florens.

Il passe ensuite à la basse électrique lorsqu’il intègre le groupe des frères Belmondo, puis change pour la contrebasse en 1988.

Il participe à des tournée avec Peter King, Ted Nash, Bobby Porcelli et joue en concert avec Chet Baker(1987), Toots Thielemans (1988), Horace Parlan (1989), Johnny Griffin et Steve Grossman (1990).

A partir de 1991, il se produit régulièrement sur la scène parisienne avec Barney Willen, Eric Barret, Alain Jean-Marie…

En 1992, il rencontre Olivier Hutman, Sangoma Everett ainsi que George Brown, et forme la section rythmique du Club "La Villa St-Germain" à Paris et invite de nombreux solistes comme Clifford Jordan, Franck Wess, Philipp Catherine, Tom Harrell, Billy Hart, Joe Lovano, Ernie Watts, James Moody ainsi que Benny Golson. 

Les meilleurs musiciens de la jeune génération new-yorkaise de l'époque y sont aussi conviés, on y retrouve Joshua Redman, Antonia Hart, Rodney Kendrick, Jesse Davis, Vincent Herring, Danilo Perez, ect… 

Entre 1993 et 1996, il devient membre régulier de plusieurs formations: Michelle Hendriks, Laurent de Wilde, les frères Belmondo, Christian Escoude, André Ceccarelli avec qui il tourne et enregistre, tout en restant le contrebassiste de premier choix pour de nombreux solistes internationaux de passage en France ou en Europe: Brad Meldhau, Tommy Flanagan, Jimmy Scott, Clark Terry, John Scoffield, Teddy Edwards pour son disque "Live at La Villa ».

Thomas s'installe à New-York en 1997. Il enregistre l'album  "Live at Yoshi's" de la chanteuse Dee Dee Bridgewater, nominé aux Grammy Awards 2001 et part en tournée dans le monde entier avec ce projet. 

Il fait alors partie des « sidemen » incontournables de la scène jazz new-yorkaise et intègre les projets d’Ari Hoenig, David Berkman, Jerome Sabbagh, Eric Reed, David Schnitter, Al Foster...  

Il ouvre son repertoire à d’autres projets latin jazz  avec David Sanchez, Ed Simon, musique du Moyen-Orient avec Simon Shaheen, Bassam Saba, rock avec Charlie Watts dans le groupe de Tim Ries "Rolling Stones Project", ou encore de la musique classique avec le flutiste Emmanuel Pahud avec le trio de Jacky Terrasson et les quatuors a cordes de Daniel Schnyder. 

Depuis 2002, il est membre de l'ensemble de Simon Shaheen «  Qantara » avec qui il donne de nombreux concerts à travers le monde, comme au Carnegie Hall pour le concert "We Are The Future" avec Patti Austin & Quincy Jones diffusé sur MTV.
En 2004, il rejoint le trio de Jean-Michel Pilc avec qui il part en tournée pour les albums « Iridium » et « New Dreams » (Dreyfus Jazz).

A partir de 2006, Thomas revient en France et enregistre

le disque de Pierrick Pedron  "Deep in a dream" avec Mulgrew Miller & Lewis Nash, et intègre également les groupes de Julien Loureau ( Quartet Saigon ), celui d’ André Ceccarelli, Baptiste Trotignon,  David Elmalek, ainsi que celui de la chanteuse Elizabeth Kontomanou dont il enregistre l’album “ Back to my groove ” en 2007.

A partir de 2008, il enregistre le nouvel album des frères Belmondo

avec Milton Nascimento et devient member régulier du trio de Bojan Z ainsi que d’autres groupes prestigieux tels que : 

Richard Galliano, Didier Lockwood, Michel Legrand, Eric Lelann, Sylvain Luc, Aldo Romano… 

Il fait partie de plusieurs projets nominés ou gagnants des Victoires de la musique :

Eric Legnini qui reçoit les Victoire de la musique 2011 avec “ The Vox ” ,  Pierrick Pedron pour “ Kubic’s Monk »   en 2013, «  Love for Chet » de Stephane Belmondo avec Jesse Van Ruller en 2016


Après plus d’une centaine d’albums en tant que sideman, il sortira le 25 Mai prochain son premier album «  Side Stories » en trio avec deux jeunes talents de la scène jazz Carl-Henri Morisset et Elie-Martin Charrière invitant également des « guest » de prestige : Jacky Terrasson, Stephane Belmondo & Eric Legnini. 

L’album est accompagné d’un livre regroupant les textes de Thomas Bramerie dévoilant sa qualité d’auteur sensible et authentique.

© Credit Photo: Patrick Martineau / Pascal Pittorino / ©Gilles Baumont

2018 by Jazz Eleven - www.jazzeleven.com